CAVES


Bodega Cooperativa Católico Agrícola Bodega Cooperativa Católico Agricola Bodega Cooperativa Católico Agricola Bodega Cesar Florido Bodega Cesar Florido
Bodega Cesar Florido Firma Rocio Jurado Bodega Cesar Florido Bota Madre Bodega José Mellado Martín Bodega José Mellado Martín Bodega José Mellado Martín Despacho Plaza Abastos

CAVE COOPÉRATIVE CATHOLIQUE AGRICOLE

Brève historie.

      La coopérative Catholique Agricole a été fondée en 1922 par le curé de Chipiona, D.Francisco de Lara y Araujo, archiprêtre de Sánlucar de Barrameda. Sensibilisé par les difficultés des agriculteurs qui ne savaient où transporter le raisin de leurs petites « mayetas » (vignobles à faible production), il décida de créer un syndicat grâce à l’action sociale de l’église catholique et de la mutualité des travailleurs de l’époque.

      86 hommes, poussés par l’élan et la confiance en un avenir meilleur, devinrent alors membres de cette union. Une poignée d’entre eux fut prête à prendre sur ses épaules le gravier et les briques nécessaires à la construction des fondations d’un rêve qui donnera lieu à l’édifice social de la future coopérative, avenue Nuestra Señora de Regla.

      Or, la montée du tourisme des années 60, spécialement concentré dans le centre urbain, provoqua le déplacement des récoltes, puisque le passage continu et non contrôlé d’animaux, en particulier des ânes, devenait difficile.

      La coopérative Catholique Agricole dispose actuellement de deux grands établissements :

      La coopérative Catholique Agricole ces derniers temps a évolué. La cave diversifie ses activités en utilisant les ressources de la coopérative : en vendant ses productions aux visiteurs en saison touristique ou en les distribuant aux bars, restaurants, tapas, etc., ce qui génère ainsi pour ses associés et la ville de Chipiona en général, une plus-value.

Cave d´élaboration.-

      Récemment, les propriétaires ont achevé la réalisation d'une nouvelle centrale résolument moderne qui garantit la meilleure qualité dans la vinification. Le vin, très estimé par les clients, est le Moscatel (muscat) qui est le symbole de la Coopérative et de Chipiona. Pour le développement de ce Moscatel « Los Madroñales » ont suivi les règles ancestrales en utilisant la technologie nécessaire pour atteindre la meilleure qualité. Un des produits les plus authentiques et uniques est le moscatel de raisins secs, qui est fait à partir d'un « pasil », où les raisins sont séchés pendant 12 jours.Ils sont en suite broyés et ce de manière indépendante, donnant un vin vraiment délicieux et unique dans le monde. Le système d´élaboration est régi par une devise de qualité et d’artisanat, qui donne au vin le goût moderne mais authentique d'autrefois.

La cave de vieillissement et l'embouteillage.-

      L´élevage biologique du Vin Fino "Los Madroñales" sous le «velo de flor» (sous voile de fleur), permet à celui-ci d’être un vin sec, pâle et parfumé, avec un gôut de « manzanilla » et ce en raison du micro-climat qui se développe dans la région, à l'embouchure de la rivière Guadalquivir. Il est obtenu après 3 ans d'élevage dans les systèmes de « criaderas » et « soleras » dans des tonneaux en chêne américain, typique de Jerez.

      En ce qui concerne le Moscatel, qui vieillit lui aussi en tonneaux de chêne américain, il faut en distinguer 3 types:

Moscatel Los Madroñales. C´est la variété normale, blanc ou rouge, jeune, fruité et très agréable au goût. Il est âgé de plus d’un an et est très parfumé.
Moscatel Selecto Los Madroñales. C´est le plus ancien, avec au moins 8 ans d'âge et de couleur acajou foncé. C'est un vin de grand corps et de forte personnalité.
Moscatel de Pasas Los Madroñales. C´est incontestablement le meilleur Moscatel. Il est obtenu avec des raisins secs moscatel et dispose d'un processus de vieillissement d'au moins 2 ans dans des tonneaux de chêne américain. Sa couleur passe de l’acajou clair au sombre. C´est un vin unique en Espagne et dans le monde pour sa finesse et sa chaleur.

      La cave de vieillissement dispose également d’une centrale de clarification des vins de dernière génération, composée d'équipements frigorifiques, de cuves en acier inoxydable isotherme, de matériel de filtration moderne qui garantit la stabilité parfaite dans la bouteille de vin et d’une centrale d'embouteillage automatisée qui produit 1300 bouteilles par heure.

      Cette modernisation unie à la tradition de la « solera » des vins est d’autant plus importante que le vin fino et le Moscatel sont très compétitifs et appréciés sur le marché aujourd'hui.

Prix et distinctions:

      Moscatel "Los Madroñales". Médaille d´Argent "Salon International du Vin Iberwine 2007"
      Moscatel de Pasas "Los Madroñales". Médaille d´Or. "Challenge International du Vin 2008"
      Moscatel Selecto "Los Madroñales". Médaille d´Or. "Challenge International du Vin 2009"
      Moscatel de Pasas "Los Madroñales". Médaille de Bronze. "Challenge International du Vin 2009"
      Moscatel de Pasas "Los Madroñales". Gran Zarcillo d´Or. " Zarcillo 2009".
      Fino "Los Madroñales". Médaille de Bronze. "Challenge International du Vin 2009".

Contacter:
      Bodega Cooperativa Católico Agrícola
      Bodega de elaboración: Ctra. Sanlúcar - Chipiona, Km. 1
      Telf. + 34 956 371 594 - Fax. + 34 956 374 737
      Bodega de crianza: Avda. de Regla, 8 y 10.
      Telf. y Fax: + 34 956 371 804
      11550 Chipiona (Cádiz)
      Site Internet:www.catolicoagricola.com
      E-mail: info@catolicoagricola.com

CAVE MELLADO MARTIN

      Si nous voulons revenir au début de la bodega, il faudrait irrémédiablement remonter au 28 décembre 1935, l'année où naquit le fondateur de la bodega, José Mellado Martin.

      En 1935, comme en de nombreuses maisons de Chipiona, on élaborait de petites quantités de vin pendant le temps de la vendange. Naquit également avec lui une illusion : celle de l'élaboration d'un Muscat de notre terre, dont le goût évoque l'essence de Chipiona, la saveur son peuple, la texture de sa mer, l´odeur de sa brise et les tons de sa terre.

      L´industrie de la vigne et du vin ont gardé une forte présence dans la vie de la famille Mellado.

      En 1974 elle achète la première bodega, connue comme Bodegón Alobasto et située dans la rue Général Mola, maintenant rue du château (Rue del Castillo). On arrivait alors à élaborer durant les vendanges jusqu'à 1.500.000 litres de vin.

      En 1980, la cave a consolidé ses activités de production de vin et développe ses installations, acquérant la cave de Florido Hermanos situé en face de Bodegon Alobasto. C'est dans cette cave que l'on commence à vieillir et embouteiller notre propre vin, pour le commercialiser sous notre propre marque, la célèbre « Playa Regla ». Avec certaines de ses marques, le fondateur a rendu hommage à ses parents décédés tragiquement, Oloroso Tio Roberto, Cream San Miguel, Moscatel Pasa Viña Blanca et Moscatel de Pasas Solera de la Abuela, ce dernier sorti sur le marché en 1985.Sa plus grande fierté fut l'embouteillage d´un authenthique Moscatel de raisins secs de grande qualité et de prestige, en hommage à sa mère. Quelques autres vins de la cave : le Fino Playa Regla,le Moscatel Playa Regla et le Vinaigre José Mellado Martin. ,

      En 1990 on construisit une nouvelle bodega, sur la route de Rota km. 2, où l´activité est centralisée et modernisée, en maintenant toujours vivant le système traditionnel dans le processus d´élaboration.

      Les années suivantes, on ouvrit d'autres points de vente: dans l´avenue de la Diputación 23 et sur la place du marché municipal.

      Le Moscatel de Pasas Playa de Regla « Soleras de la Abuela », a eu un grand succès sur le marché, sa qualité s’améliorant d´année en année. Il reçut les éloges des magazines du secteur, et fut primé à Valladolid en 2007 avec le «Zarcillo de oro» (le troisième concours le plus important du monde), Médaille d´Or "Iberwine 2007" et Mention spéciale AMAVI (Association de Femmes Amies du Vin)

Prix et distinctions:

      Prix Zarcillo Oro 2007. Moscatel "Playa Regla Soleras de la Abuela".
      Médaille d´Or "Iberwine 2007". Moscatel de Chipiona "Soleras de la Abuela"
      AMAVI (Association de Femmes Amies du Vin) Mention spéciale “Moscatel de Pasas Playa Regla" et "Soleras de la Abuela”

Contacter:
      Bodega Mellado Martín
      Ctra. Chipiona - Rota, Km 2
      11550 Chipiona (Cádiz)
      Telf. + 34 956 370 197 - Fax. + 34 956 370 197
      Site Internet: www.moscateldechipiona.com
      E-mail: bodegas@josemelladomartin.com

CAVE CESAR FLORIDO

      La légende de cette célèbre famille de tradition viticole commence au XVIII siècle. Elle est l'une des plus anciennes caves de la marque Jerez et certainement la plus ancienne cave de Chipiona. La cave Cesar Florido est une entreprise traditionnelle, située à Chipiona, compétitrice sur le marché intérieur et exporte en petites quantités toute la gamme de vins typiques de la région, tels que: Finos, Cream, Oloroso, Amontillado et en particulier Moscatel.
      Tous les vins sont de qualité exceptionnelle. Cesar Florido, le proprietaire, se vante de choyer les vins « du pressoir jusqu’au bar ».

Caves:

      Société qui réalise les opérations d´élaboration, d´élévage, de vieillissement et d'expédition de vin, selon toutes les normes sanitaires établies par la réglementation actuelle et comprend les étapes de production suivantes:

• Broyage du raisin.
• Élevage et Alcoolisation du vin
• Vieillissement des vins.
• Embouteillage.
• Commercialisation de vins en vrac et en bouteille.

      Les installations industrielles de la société sont composées de trois implantations différentes :
      1. Cave Rue Padre Lerchundi, avec ses installations de traitement, broyage et fermentation du raisin, centre d'embouteillage, stock des vins vieux. Les bureaux administratifs y sont également implantés.
      2. Cave Rue Ladislao Carrascosa, lieu de stockage des vins soumis à l´élévage et au vieillissement.
      3. Cave Rue Castillo, autre lieu de stockage des vins soumis à l´élevage et au vieillissement.

      Les trois caves sont situées dans le centre historique de la ville, et répertoriées dans le recensement d´industries agricoles auprès du Conseil Supérieur de la Réglementation et à l'agence qui supervise la dénomination d'origine Jerez-Xérès-Sherry.

      Bureaux et magasins:

      Notre engagement envers les clients est de leur offrir les meilleurs service et qualité aux prix de la bodega.
Aujourd'hui, la cave dispose de trois magasins où vous pouvez acheter toute la gamme des vins qui sont vendus à la bodega. Située dans le centre historique de la ville et dans un style typiquement andalou vous pouvez y déguster tous les vins propres à la province.

      Contacter:
      Bodega Cesar Florido
      C/ Padre Lerchundi, 35-37 11550 Chipiona (Cádiz)
      Telf. + 34 956 371 285 Fax: + 34 956 370 222
      Site Internet: www.bodegasflorido.com
      E-mail: florido@bodegasflorido.com

Prix et distinctions:

1900 .- Exposition Universelle de la République française- Médaille d'Or (Amontillado Peña del Aguila)
1918 .- Chicago, Bordeaux, Paris et Cadix- 4 Médailles d´Or (Moscatel Triumphator)
1933 .- Salon de Chicago- Médaille d'Or (Amontillado Peña del Aguila)
1998 .- Challenge International du Vin- Médaille d'Argent (Muscat de raisins)
1999 .- Challenge International du Vin- Médaille d'Or (Moscatel Dorado)
2000 .- Challenge International du Vin- Médaille d'argent (Special Moscatel)
2002 .- Salon International du Vin à Madrid (World Wine Fair)- Médaille d'argent (Moscatel de Pasas)
2003 .- Radio Tourisme- Médaille d'Or (Fino César)
2008.- Córdoba. Prix Mezquita. Mezquita Argent - "Moscatel Especial"
2009.- Córdoba. Prix Mezquita. Mezquita Or - "Moscatel de Pasas" et Mezquita Argent - "Moscatel dorado"

LES VINS

MOSCATEL DE PASAS (muscat de raisin sec)
      C’est l'un des vins dont on peut se vanter, un des meilleurs Muscat d’Espagne. Il est obtenu avec des raisins 100% muscat de Chipiona et exposé aux « Pasil » (séchage au soleil). Ses arômes complexes sont tout un spectacle : densité dans la bouche, puissante douceur et texture de sirop.

Prix obtenus:

Médaille d'Argent au Challenge International du Vin (1998)
Médaille d'Or Challenge International du Vin (1999)
Médaille d'Argent Challenge International du Vin (2000)

FINO CÉSAR
      Obtenu avec le raisin Palomino Fino et une sélection de « Pago Miraflores et Balbaina » il est d'une qualité extraordinaire et d’une grande finesse. Une fois dans la cave, il reste au moins trois ans dans le système traditionnel de « criaderas » et « soleras » (élevage biologique) voulu par le règlement du Conseil de Régulation Jerez-Xérès-Sherry. Son goût est attaché à la modernité. Extraordinaire dans la bouche, avec ses arômes rappelant le bois vieillissant de ses fûts.
      En bouche il est léger, doux, savoureux et long, avec une touche salée de « manzanilla » . Il est à consommer très froid.

CREAM "CRUZ DEL MAR"
      Vin doux, obtenu à partir « d´oloroso », de couleur foncée.
      Arôme lancinant et atténué.
      Vin avec beaucoup de corps avec une maturité minimum de quatre ans.

MOSCATEL

      Parmi les fameux vins de Jerez - Xeres – Sherry, il existe une variété nommée «Moscatel» dont la production se trouve principalement à Chipiona. Le moscatel est un vin particulier de Chipiona, peut être en raison de son climat, de la nature du terrain, de la technique utilisée ou encore des "années" d'expérience. Toujours est-il que de tous les vins de muscat qui sont cultivés en Espagne, aucun n'a ce parfum caractéristique, aussi délicieux que ceux de Chipiona.

      Le terme «moscatel», qui vient apparemment de l'italien «MOSCATELLO», provient d’un cépage de raisin doux dont on compte18 variétés connues : “menudo blanco, morisco, menudo dorado, gordo morado, gordo blanco, romano, real, flamenco, gorron, isidoro”,etc. Elles sont cultivés en Italie, au sud du Portugal et surtout dans plusieurs régions espagnoles comme la Catalogne, Levante, La Mancha, dans les provinces andalouses de Huelva et de Malaga et la ville de Chipiona, où la variété s’y appelle "Isidoro" ou "Isidori".

      La variété Moscatel est universelle, très répandue dans de nombreuses régions du monde. Elle fut déjà citée par Columela, dans les premières années de l'ère chrétienne. Originaire d'Afrique, celle-ci a été classée dans la gamme des Moscatel. D'autres synonymes sont : Muscat d'Alexandrie, Moscatel Gordo, Moscatel d'Espagne, etc.

      Son raisin est blanc, la feuille est de taille moyenne, orbiculaire, les pétioles sont légèrement ouverts en forme de V, les pétioles latéraux sont terminés par une faible pilosité. Les sarments sont semi-dressés. Les grappes sont nombreuses, larges et inégales… Les grains sont gros et juteux. Il se développe surtout dans les vignes à flanc de coteau. Le raisin, une fois séché au soleil (soleada) pendant une période de quinze à trente jours selon la climatologie, perdra beaucoup de son jus mais gardera son sucre, donnant le moscatel « pasa » c’est-à-dire de raisin sec. Le moscatel est un vin de grande qualité mais d'un coût excessif car il nécessite une grande quantité de raisins pour une production minime de vin. Par conséquent, il est habituel de mélanger le moscatel avec un mosto listán, atteignant ainsi une graduation moyenne de 18 degrés d'alcool et 8 degrés de liqueur. Dans le Moscatel pur on arrive à 20 ou 25 degrés, ce qui serait indigeste pour le corps humain.

      La couleur du vin muscat, contrairement à la croyance populaire, n’est pas noir. Il est léger en couleur, comme un vin blanc. L`obscurité est apportée par le vin brulé qui est cultivé dans la municipalité de Rota et Chipiona. Ce mélange, dénommé par le Conseil Régulateur de Jerez, donne la couleur et la douceur au moscatel. Le moscatel était connu dans les temps anciens sous le nom de «vin bâtard», parce qu'il ne suit pas la norme de tous les vins dans le processus. En effet il s’éteint avec de l’alcool afin éviter sa fermentation.

      Le P. Diego Carmona Bohorquez, augustin de Chipiona, au milieu du XVIIème siècle écrit:
      «Chaque année, on embarque de Chipiona beaucoup de vin vers les pays étrangers (en dehors de ce qui est consommé par la ville et les terres avoisinantes), notamment un genre appelé «bâtard», qui est un vin remarquable, un régal, : il est doux et est fait avec des raisins transformés en raisins secs par les effets du soleil. Quand le propriétaire le croit nécessaire, le raisin est coupé et jeté sur des nattes de paille, faites avec beaucoup de soin. Ce genre de vin est commandé depuis de nombreux endroits du monde par des gens qui aiment le vin doux plus que les Espagnols, et le payent ensuite comme les propriétaires le désirent. Il est très demandé en Flandre, en France, mais, où ils l’apprécient et le chérissent le plus, c'est en Angleterre »

      Bien que les premiers rapports sur la viticulture à Chipiona remontent à 1448,on ne précise pas les cépages de vignes cultivés. On suppose que le muscat ou «vin bâtard» y était déjà produit. Les actes du Conseil Municipal de Chipiona dans le rapport de Carmona Bohorquez daté de 1638, désigne le vin muscat en lui attribuant l’adjectif «bâtard» et mentionne son exportation vers l’étranger. Quelques années plus tôt il avait acquis prestige et réputation pour cela. Aux environs de 1480, la production de vin augmenta de manière significative à Chipiona en raison de facteurs tels que la consommation intérieure et l'exportation principalement par voie maritime. Le Marquis de Cadix, Don Rodrigo Ponce de Leon en 1477 eut l’initiative, pour repeupler Chipiona, » dans la lettre de franchises pour les nouveaux voisins », d’obliger les nouveaux arrivants à planter chacun au moins quatre plants de vigne. Seulement trois ans plus tard, le marquis a reconnu que, là oú il y avait des «montagnes et terrains inhabités", maintenant "avec la grâce de Dieu, la terre se peuple tous les jours, la population s’accroit ainsi que de nombreux domaines...surtout dans les vignes ».

      Actuellement, il y a soixante “aranzadas” (mesures antiques) de vignes à Chipiona, appartenant à 150 producteurs, qui représentent environ deux cent soixante-dix milliers de kilos de raisins, qui deviennent par la suite soixante-dix neuf mille litres de vin moscatel.

      Ces dernières années, la production de vin muscat augmenta de 120 pour cent de 1995 à 1999.

      Entre la fin juillet et le début d’août a lieu une fête à la louange du moscatel, le cèlébre «Festival du Moscatel», dont on fait l’éloge par un grand discours, que l’on fête par la proclamation et le couronnement de la Reine du Festival, par la présence des figures de la chanson, ainsi que par des conférences organisées par la Municipalité de la ville afin de promouvoir le vin, un des caractères d´identité de la ville de Chipiona.

      Le Moscatel de Chipiona a été laureaté en 1998 en France dans une compétition connu internationalement comme "Challenge International du Vin». Le prix a été obtenu par la cave «César Florido» dans la modalité Moscatel de Pasas. A concours y ont participé plus de 8.000 marques de vins représentant 32 pays.

      L'année suivante, 1999, la même cave, a obtenu la médaille d'or avec Moscatel Dorado, qui était en concurrence avec plus de cinq mille marques de vins et spiritueux de 40 pays. Selon Cesar Luis Florido Romero il y a à Chipiona 496 hectares de vignes Moscatel et Palomino, avec une production de 3.700 bouteilles de vin, dont 1000 ou 1500 sont du Moscatel.

      Cette même année, le secteur a produit 1.400 tonneaux de Moscatel, dont 900 appartenant à la Coopérative Catolique Agricole et le reste pour les deux autres caves: José Mellado Martin et Cesar Florido Romero.

      Il est intéressant et anecdotique de mentionner une interview de Joan Riudavets Moll, citadin catalan de 112 ans, ce monsieur dit "boire un verre de moscatel pour inspirer le verbe"

      Jusqu'à il y a quelques décennies, il y avait une douzaine d'établissements vinicoles á Chipiona qui produisaient ce vin. Maintenant seuls survivent deux de ces établissements: les héritiers de César Florido et José Mellado Martin, en plus de la Coopérative Catholique Agricole. L'entreprise Caballero continue de mettre en bouteille le fameux «Moscatel Padre Lerchundi», à partir de ses caves du Puerto de Santa Maria, mais avec des raisins de Chipiona.

Juan Luis Naval Molero.
Président de L´Association Culturelle Caepionis
Chroniqueur de la Villa de Chipiona.